Les Films Elémentaires - Never give up !



Nouveau film en cours :

Un Grand documentaire Portrait de Laurent Terzieff, acteur de cinéma, de théâtre, metteur en scène et découvreur de textes !





Flash Player doit être installé pour visualiser ce fichier.
Le Fantôme de Laurent Terzieff présentation
Campagne KICKSTARTER de financement du film de Jacques Richard"LE FANTÔME DE LAURENT TERZIEFF"https://www.kickstarter.com/projects/1421356558/le-fantome-de-laurent-terzieff
Pour soutenir la réalisation de ce film :

https://www.kickstarter.com/projects/1421356558/le-fantome-de-laurent-terzieff






“PASSION TERZIEFF” est un portrait de l’acteur Laurent Terzieff dont le talent et le jeu si particulier ont séduit un public fidèle pendant plus de cinquante ans.
Né en 1935 et mort en 2010, il a été dans sa jeunesse une star de cinéma, au même titre qu’Alain Delon ou Jean-Paul Belmondo. Il tourna dans plus de soixante films, avec Luis Bunuel, Henri-Georges Clouzot, Pier Paolo Pasolini, et Jean-Luc Godard, entre autres.
Mais sa passion de jeunesse était surtout le théâtre, dans son exigence la plus poétique, aussi bien du côté social avec Brecht, que du côté absurde, avec Ionesco et Beckett. Ses influences étaient alors Adamov, Roger Blin et Jean-Marie Serreau. Jean-Louis Barrault le fit connâitre avec “Tête d’or” de Paul Claudel, qui fut un triomphe au Théâtre de l’Odéon. Puis il s’interessa aux auteurs étrangers, particulièrement James Saunders, Edward Albee,  Murray Schisgal, Slawomir Mrozeck, Milosz, Brian Friel, Ronald Harwood qu’il fit connaître en France.  Dès 1961 il créée sa propre Compagnie, la Compagnie Laurent Terzieff qu’il anima toute sa vie avec le concours de Pascale de Boysson, complice sur scène et dans la vie.
Le suicide de sa soeur Odile qui l’avait initié au théâtre depuis l’enfance, fut un profond traumatisme qui déclencha une anorexie qui le poursuivra toute sa vie, altérant profondément sa santé. De même, ses parents artistes, père sculpteur, mère musicienne et peintre, le décideront à choisir sa propre voie : devenir comédien.
Le parcours de Laurent Terzieff a été exemplaire quant à sa fidélité à son exigence artistique. La profession toute entière, au-delà du clivage théâtre-privé, théâtre-public lui vouera unanimement une grande admiration. Il fut notamment récompensé par six Molière pour ses interprétations ou ses mises en scène.
On peut considérer que Laurent Terzieff s’inscrit dans la grande lignée des dramaturges qui l’ont précédés,  Charles Dullin, Louis Jouvet, Antonin Artaud, Arthur Adamov, Jean Vilar ou Jean-Louis Barrault. Notre portrait permettra de laisser la trace de cette personnalité unique, qui marqua plusieurs générations.